Le Fafih a décidé d’aider les TPE afin de développer les contrats de professionnalisatiobn et en particulier leur certificats de qualification pofessionnelle. Il s’agit d’une aide de l’ordre de 1 500 euros afin d’offrir un avantage équivalent à celui offert par l’Etat aux employeurs d’apprentis.

Cette aide de 1 500 euros correspond au montant que représentent les salaires et frais annexes d’un salarié lorsqu’il est en formation durant son contrat de professionnalisation.

L’entreprise n’a aucune démarche à réaliser. Le Fafih gère l’intégralité des demandes de financement des contrats de professionnalisation. Cela lui permet également de vérifier que  le tuteur a bien le Permis de Former. Il effectue ensuite u nversement de 1 000 euros à l’issue de la période d’essai et un second de 500 euros sur présentation de la fiche d’évaluation de fin de formation. Le Fafih adresse automatiquement la fiche d’évaluation à l’entreprise un mois avant la fin du contrat de professionnalisation.

Propos du Président du Faifh, M. Bruno Croiset recueillis par le magazine de l’Hôtellerie-Restauration.